Analyses & Audits

Une problématique à résoudre ?

L’audit permet d’identifier les points forts et les points faibles d’un processus ou d’une procédure, formalisée ou non, par analyse et/ou par interview. Les enjeux sont d’améliorer la qualité de service pour accroître la satisfaction des clients internes ou externes.
Notre méthodologie par analyse en impliquant les collaborateurs concernés permet un diagnostic rapide et l’apport de solutions pertinentes en très peu de temps.

L’objectif de l'audit organisationnel est d’obtenir un produit conforme pour le client (interne ou externe) au moindre coût pour l’organisme. Notre approche permet notamment :

    de comprendre et de satisfaire des exigences
    de mesurer la performance et l’efficacité
    de motiver le personnel
    de réduire les erreurs, le travail à refaire
    de favoriser la communication
    de permettre une meilleure compréhension des contraintes amont et aval
    de faciliter le choix et le contrôle des orientations à prendre par la Direction de l'entreprise

Approche top-down
Réalisée sous la forme d’interviews, cette approche permet de définir les processus de réalisation, de supports et de management, avec comme objectif final de dégager un consensus commun autour de cette démarche. La satisfaction de la clientèle (interne et externe) reste bien entendu le fil rouge.
Les informations utilisées et sur lesquelles on s’appuie pour effectuer cette démarche sont bien entendu l’expérience et les compétences des collaborateurs, mission et charte de l'entreprise ou institution si elles existent, charte éthique et/ou comportementale, les objectifs stratégiques s’ils sont connus, les objectifs opérationnels, tableaux de bord etc…
A la suite de quoi, pour chaque processus, on peut réaliser une « fiche de processus » qui comprend l’objectif et le responsable, les procédures qui y sont liées, la documentation, les indicateurs de performance, les critères de réussite et si il est jugé utile, les risques et les contrôles, ce qui permet par la suite d’évoluer vers la mise en œuvre d’une gestion des risques et/ou de Système de contrôle interne.

Approche bottom-up
Une autre approche consiste à établir la liste des activités. Elle est établie par les collaborateurs eux-mêmes et correspond à ce qu’ils font tous les jours. Les informations utile et nécessaire à cet exercice peuvent être les mêmes que celles utilisées dans une approche top-down. Nous y ajouterons la description de fonction, logiquement le collaborateur devrait pouvoir y retrouver ses activités et responsabilités.
Une fois la liste de toutes les procédures établies, on les classe par famille d’activités, ce qui permet d’identifier les sous-processus puis de réaliser le diagramme des processus.
Les 2 approches peuvent être combinées, elles ont pour avantage de s’assurer que toutes les activités de l'entreprise sont couvertes par la démarche. Cependant l’approche bottom-up  nécessite une organisation plus conséquente à mettre en œuvre, car elle mobilise tous les collaborateurs ayant des responsabilités. Il est don  préférable de fixer le périmètre et les objectifs avant de débuter la démarche.

Gouvernance what else ?

Qu’attendez-vous de votre projet de gouvernance d’entreprise ? Probablement d’en augmenter la valeur tout en la pérennisant, dans ce cas identifiez vos objectifs stratégiques et opérationnels, puis donnez-vous les moyens de vos ambitions pour acquérir les méthodes et moyens de mise en œuvre de projets répondant à des exigences légales ou des normes (ITIL, SOX, ISO etc…) tel que la Gestion des Risques ISO 31000, Système de Contrôle Interne, normes comptable MCH2, IFRS, SwissGAAP, RPC, les Systèmes d’Information (ERP) alignés sur les processus, la description de procédures, des indicateurs de performance (Kpi’s) ou des tableaux de bord pour mesurer la performance et prendre les bonnes décisions en toute connaissance de cause.

Login